Ici tout commence : ce qui vous attend dans l’épisode 916 du mercredi 1er mai 2024 [SPOILERS]

Dans le prochain épisode d'”Ici tout commence”… A L’institut, le plan de Claire pour faire tomber Teyssier est en marche. En préparant la Coupe de France, Kelly doit affronter ses vieux démons. De son côté, Carla espère reconquérir sa dulcinée.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode d’Ici tout commence diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous préférez ne rien savoir, passez votre chemin.

Mercredi 1er mai dans Ici tout commence…

Cardone est de retour !

Après avoir entendu Claire comploter contre Teyssier avec quelqu’un au téléphone, Salomé le répète à Anaïs. Les deux filles en parlent ensuite à David, s’interrogeant sur l’identité de l’interlocuteur de Claire auquel elle a donné rendez-vous dans la matinée au café du centre. Si Salomé ne peut s’y rendre en raison de son travail pour la Coupe de France, Anaïs et David décident d’y aller ensemble.

Sur place, ils interrogent le gérant du café qui leur indique qu’ils viennent juste de manquer la cheffe Guinot. Il ajoute qu’elle était en compagnie d’une femme et leur remet le foulard que cette dernière a oublié.

Plus tard, au Double A, Stanislas et Anaïs avouent à Clotilde qu’ils vont pouvoir assurer les services seulement jusqu’au week-end avec les réserves qu’ils ont. En effet, ils n’ont d’autre choix que de suspendre les commandes. Malgré les efforts de Clotilde, la banque refuse de leur laisser un délai supplémentaire pour leur amener une preuve qu’ils pourront rembourser leur dette. Au même moment, Claire intervient pour annoncer qu’elle a justement trouver quelqu’un prêt à investir dans l’Institut et apporter la somme dont ils ont besoin pour le sauvegarder. Anaïs tient aussitôt Salomé au courant par message.

La jeune femme se rend ensuite dans le parc afin de prévenir Teyssier de la situation. Ce dernier ignorait que Guinot avait trouvé un investisseur. Anaïs ajoute que la cheffe veut visiblement en profiter pour l’éjecter de la direction de l’Institut. Elle lui confie ensuite le foulard que cet investisseur mystère a laissé au café du centre lors de son rendez-vous avec Guinot.

Après quoi, Teyssier a rendez-vous avec Édouard Fayet, le père de Solal, qu’il essaye en vain de convaincre d’investir dans l’Institut. Mais c’est un trop gros risque pour lui. Une fois qu’il est parti, Leroy passe voir son ami, avouant qu’il n’a pas trouvé preneur de son côté. Teyssier est complètement découragé. Il craint de tout perdre.

Sur les conseils de Marc, Teyssier rentre chez lui pour se poser un peu. Constance rentre avec toutes ses affaires afin de le soutenir dans cette épreuve, déclarant qu’elle l’aime malgré tout. Ils se prennent dans les bras. Teyssier lui raconte tout ce qui s’est passé en lui donnant le foulard. Constance remarque que ce tissu a été fabriqué par un créateur lillois. Teyssier devine alors facilement à qui il appartient…

Pendant ce temps, Claire réunit Rose, Clotilde et Antoine au Double A pour affirmer qu’elle a trouvé quelqu’un qui pourrait sauver l’Institut. Si ses collègues veulent attendre Teyssier pour en parler, Claire estime que ce n’est pas nécessaire car il a toujours tendance à n’en faire qu’à sa tête. Sauf que le directeur débarque dans le restaurant d’application pour se joindre à la conversation.

A LIRE AUSSI :  Ici tout commence : Cardone vire Zacharie de l’Institut, résumé de l’épisode du mercredi 29 mai 2024

Au même moment, Annabelle Cardone arrive aussi, assurant posséder les fonds nécessaires à la sauvegarde de l’établissement. En échange, elle exige une partie du chiffre d’affaires, mais surtout sa nomination comme directrice de l’Institut – seul moyen pour elle de s’assurer que son investissement sera bien géré. Clotilde souligne toutefois que le conseil pédagogique doit avoirs recours à un vote pour le décider. Annabelle est tout à fait prête à si soumettre, mais elle est très claire : soit ils la nomment directrice, soit ils perdent l’Institut…

Carla et Bérénice se réconcilient

En cours, Souleymane remarque que Carla n’est pas très motivée par la thématique printanière sur laquelle Hortense les fait travailler. Il suppose qu’elle est toujours en froid avec Bérénice depuis leur dispute la veille. Carla estime qu’elle a fait suffisamment d’efforts pour renouer le dialogue et que c’est sa petite amie qui la ghoste. Mais, à y regarder de plus près, Souleymane estime que Carla n’est pas allée assez loin en termes d’excuses.

Plus tard, Rose croise Carla à la machine à café et constate rapidement qu’elle est de mauvaise humeur à cause de sa dispute avec Bérénice. Rose estime qu’elles ne devraient pas se prendre la tête à cause d’une histoire qui concerne deux adultes. Incapable de rédiger des excuses à proprement parler, Carla sollicite l’aide de sa mère, dont elle vante les qualités rédactionnelles, pour le faire à sa place.

À la fin de la journée, Carla retrouve Bérénice en cuisine. En signe de paix, elle lui offre un brin de muguet. Le message écrit par Rose ayant fait son petit effet, Bérénice est ouverte à la réconciliation. Les deux filles se retrouvent, s’embrassent et prévoient de se faire un pique-nique en amoureuses aux marais.

A LIRE AUSSI :  Ici tout commence spoiler : Malik va trop loin avec Maya… (vidéo épisode du 3 juin)

Le passé de Kelly resurgit

Au studio, Kelly et sa brigade travaillent d’arrache-pied en suivant le programme d’entraînement de Landiras pour la Coupe de France. La bonne entente et l’efficacité règne au sein du trio dont la motivation n’est pas à prouver.

Un peu plus tard, Landiras vient goûter leur pâtisserie : c’est excellent ! Au même moment, Antoine vient leur annoncer le lieu de la compétition : il s’agit de la Bretagne, plus précisément le Palais des Congrès de Saint-Malo. Le directeur-adjoint ajoute qu’ils seront logés sur place dans l’hôtel-restaurant d’une des membres du jury, à savoir la cheffe Rosset. Si tout le monde se réjouit, Salomé remarque que Kelly n’a pas l’air ravi.

Dans le parc, Salomé demande à Laetitia si elle connaît une certaine cheffe Rosset. Laetitia lui raconte alors qu’elle a travaillé comme femme de chambre dans son établissement. Tout se passait bien – la cheffe avait même pris Kelly sous son aile – jusqu’au jour où des bijoux ont été volés. Laetitia et sa fille ont été accusées à tort par la cheffe qui les a viré sur-le-champ.

À la fin de la journée, Kelly passe chez sa mère où elle est accueillie par un comité de soutien. Laetitia, Salomé et Lionel se sont réunis, inquiets pour Kelly vis-à-vis de Rosset. La jeune fille avoue qu’elle se sent stressée à l’idée de se retrouver face à elle, mais elle n’a pas l’intention de se laisser intimider pour autant. Ses proches sont là pour l’encourager.

Leave a comment