Un Si Grand Soleil en avance : résumé de l’épisode du mercredi 29 mai 2024 [SPOILERS]

Dans le prochain épisode de “Un Si Grand Soleil”… Tandis que Cédric passe aux aveux, la confrontation entre Arnaud et Anne promet d’être éprouvante. De con côté, Claudine reçoit une nouvelle cliente pour une affaire délicate.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode d’Un Si Grand Soleil diffusé vendredi soir sur France 2 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mercredi 29 mai dans Un si grand soleil…

La confrontation entre Arnaud et Anne

Au petit matin, Becker demande à Janet de réserver son mercredi soir. Elle comprend rapidement que son mari lui prépare une surprise pour son anniversaire. Mais Clément ne veut rien lui dire car il souhaite conserver un petit effet de surprise.

Au commissariat Manu auditionne Cédric. Ce dernier passe aux aveux et accable Arnaud. Il n’était pas au courant que le jeune homme avait l’intention de tuer son père. C’est Arnaud qui a eu l’idée du cambriolage.

Il avait demandé à Cédric de suivre sa belle-mère, ce qu’il a fait. Il a découvert qu’Anne avait de nombreux amants. Un soir, il l’a vue dans un bar avec Bordet, un individu qu’il connaissait de réputation.

Il en a parlé à Arnaud, qui a eu l’idée de lui parler du coffre. Il voulait faire accuser Anne du cambriolage et du meurtre. Manu fait alors remarquer à Cédric qu’il était donc au courant qu’Arnaud avait l’intention de tuer son père. Il est complice de meurtre avec préméditation.

A LIRE AUSSI :  Lila Guiraud (Un si grand soleil) : « Thaïs a cru qu’elle allait mourir »

Quelques heures plus tard, c’est le moment de la confrontation entre Anne et Arnaud. Dans la salle d’attente du commissariat, Florent explique à son amie qu’elle n’est pas obligée de faire ça, le jeune homme ayant tout avoué.

Mais Anne n’arrive toujours pas à croire que son beau-fils ait pu faire une chose pareille. Elle pense que Cédric l’a influencé. Elle essaie de lui trouver des excuses. Mais Florent lui confirme qu’Arnaud est bien coupable.

Lors de la confrontation, Anne tente de comprendre ce qui a poussé Arnaud à faire ce qu’il a fait. Arnaud rejette la faute sur Anne. Il accuse sa belle-mère d’être responsable de la maladie cardiaque de son père et d’être vénale. Anne s’insurge mais en vain. Arnaud est certain qu’elle voulait toucher son héritage. Il accuse ensuite Anne de l’avoir poussé à tuer son père.

Plus tard dans la journée, Anne reçoit la visite de Thaïs. Elle remercie la jeune femme d’avoir parlé à la police, car sans cela, elle serait toujours en prison. Thaïs demande ensuite à Anne comment s’est passée la confrontation. Elle lui confie qu’elle ignorait qu’Arnaud avait autant de haine envers elle. Anne ajoute que Philippe aimait beaucoup son fils. Elle espère qu’il est mort sans savoir que c’est Arnaud qui l’a tué.

Non loin de là, Elisabeth reçoit la visite de Claire. Elle lui montre des photos du château qu’elle souhaite réserver pour son mariage mais Claire n’est pas réceptive. Elle confie à Elisabeth que Florent fait des efforts pour être plus présent, mais elle a l’impression qu’il manque quelque chose.

A LIRE AUSSI :  Un si grand soleil : Cécile découvre une terrible vérité, France 2 voit rouge

Elisabeth pense que c’est Kira qui lui manque. Elle se sent un peu responsable parce que c’est elle qui a trouvé cet internat. Claire la rassure, elle ne lui en veut pas. Le soir venu, Florent prépare le dîner mais Claire n’a pas très faim et monte se coucher. Florent accuse le coup.

Claudine s’occupe d’une nouvelle affaire

Au cabinet BGL, Claudine reçoit Camille Grignac. C’est sa psychologue qui lui a conseillé de prendre un rendez-vous avec un avocat. Au bord des larmes, elle avoue à Claudine avoir été victime d’un viol. Elle se sent perdue et ne sait pas encore si elle veut porter plainte. Claudine lui demande de tout lui raconter.

Camille lui explique que Baptiste Joussan l’avait engagé pour travailler dans l’une de ses sociétés de courtage en assurance. Ils ont eu une relation pendant quelques mois. Au début il était gentil puis il a commencé à être de plus en plus jaloux alors elle a mis fin à leur relation. Il a alors commencé à la harceler et à la menacer.

Il y a trois mois, il a insisté pour venir la voir chez elle. Naïvement, elle a pensé que c’était l’occasion de remettre les choses à plat. C’est ce soir-là qu’il l’a violée. Malheureusement, Camille ne dispose pas d’éléments incriminants contre lui. Claudine lui explique que ce n’est pas parce qu’elle n’a pas de preuves qu’elle ne peut pas porter plainte contre lui.

Mais Camille a peur qu’on ne la croie pas. Elle lui a ouvert la porte. L’avocate lui explique que sa mission est de défendre ses clients mais aussi de les protéger. Elle souligne ensuite que si elle ne porte pas plainte, rien n’empêchera son ex-amant de recommencer.

A LIRE AUSSI :  Un Si Grand Soleil : les premières images de la mort de Christophe dévoilées

Quelques heures plus tard, Claudine accompagne sa cliente au commissariat afin qu’elle porte plainte. Elise prend sa déposition.

De retour au cabinet, Claudine discute de la plainte de sa cliente avec Johanna. Elle mentionne que sa cliente est en répression et n’a pas pu reprendre le travail depuis le viol. Son employeur en a profité pour la virer pour faute grave, ce qui l’a empêchée de toucher ses indemnités. Touchée par cette affaire, Claudine a décidé de prendre en charge l’affaire en pro bono.

Au commissariat, Elise vient voir Yann concernant l’enquête sur le viol de Camille. Elle lui demande de l’aide et lui parle du dossier. Le policier lui suggère alors de convoquer l’ex-patron. Quelques instants plus tard, Elise appelle Baptiste et lui demande de passer le lendemain au commissariat.

La nuit tombée, Becker fait le point sur les enquêtes avec Michel Picard, le nouveau procureur. Il l’informe qu’ils ont reçu une plainte pour viol à l’encontre de Baptiste Joussan. Michel réagit immédiatement en entendant ce nom.

Il lui explique qu’il y a de nombreuses plaintes contre lui pour des actes d’attouchements et de harcèlements sexuels. Malheureusement, les plaignantes ont toujours fini par retirer leur plainte. Ils n’ont jamais pu le coincer. Une de ses victimes s’est même suicidée. Picard ne souhaite pas qu’une telle tragédie se reproduise. Il est déterminé à tout mettre en œuvre pour l’arrêter.

Leave a comment