Un Si Grand Soleil en avance : résumé de l’épisode du mardi 18 juin 2024 [SPOILERS]

Dans le prochain épisode de “Un Si Grand Soleil”… Tandis que Christophe est mort, Stéphanie trafique les comptes de son entreprise.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode d’Un Si Grand Soleil diffusé demain soir sur France 2 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mardi 18 juin dans Un si grand soleil…

Christophe est mort !

Le commissaire Becker vient de recevoir la confirmation que le Père Pavan était bien dans l’avion pour la France et assure à Janet qu’il sera interrogé en toute impartialité.

Plus tard, le père Pavan est interpelé par la police des frontières à l’aéroport de Roissy. C’est n’est que dans l’après-midi qu’il arrive au commissariat de Montpellier pour être entendu par les autorités. Lorsque le capitaine Léoni lui propose de prendre un avocat, le père Sylvio refuse en précisant n’avoir besoin de personne pour se défendre.

Avant de commencer l’interrogatoire, le prêtre demande pardon au commissaire Becker pour avoir cédé à la tentation. Il tient également à lui dire que Janet n’a jamais cessé de l’aimer. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a décidé de partir au Paraguay. En effet, le prêtre n’était pas en mesure d’assumer les conséquences de ses actes à l’époque.

Sans réagir à ces propos, le commissaire Becker lui annonce qu’il va d’être entendu dans le cadre de la mort d’Aubert. Face aux questions de la police, le prêtre indique n’avoir jamais vu cette personne de sa vie. Au moment où le capitaine Leoni lui montre les différents objets du Fleuriste retrouvés dans son église, le père Pavan ne sait pas quoi répondre et précise n’avoir aucune envie d’inventer des histoires pour éviter une condamnation.

Dans le même temps, Hugo assiste à l’interrogatoire derrière la vitre sans tain. Quand il entend le prêtre dire que Christophe était au courant de son voyage au Paraguay et que c’est lui qui l’a poussé à partir, le médecin légiste se remémore toutes les conversations qu’il a eu avec son ami sur le Fleuriste.

Hugo comprend alors que Christophe et Le Fleuriste ne font qu’un. Il faut dire que le vétérinaire posait beaucoup de questions sur le tueur en série et plus particulièrement sur l’enquête en cours. Et quoi de mieux que d’être marié à une juge d’instruction pour être aux premières loges et soutirer des informations ? Selon lui, ils ont tous été manipulés par Christophe. Sans attendre, Hugo tente d’appeler son ami mais sans succès. Le médecin légiste craint alors qu’il n’ait déjà quitté le pays…

La nuit tombée, Christophe marche dans une forêt avec un sac de sport à la main.

En parallèle, Achille est inquiet car son père n’est toujours pas rentré alors qu’il lui avait promis de l’aider à réviser son devoir de SVT. De son côté, Cecile se dit certaine qu’il a eu une urgence au cabinet vétérinaire et qu’il ne devrait plus tarder. Achille tente bien de le rappeler. En vain…

Non loin de là, le corps sans vie de Christophe gît dans la forêt…

Stéphanie trafique les comptes de son entreprise

Dans la matinée, Stéphanie donne 50 euros à sa fille pour le déjeuner. Mal à l’aise, l’adolescente lui rappelle qu’elle lui a déjà donné 100 euros pour la soirée avec ses amis, ce qui est déjà bien assez. Stéphanie rétorque alors que les affaires marchent bien avant de l’encourager à en profiter.

Stéphanie se rend ensuite dans l’une de ses boutiques. Et si elle ne cesse de répéter que les affaires marchent, il n’y a pourtant aucun client dans son établissement. D’ailleurs, elle semble trouver le temps long.

De son côté, Achille invite Noura à aller au cinéma ce soir. Malheureusement, la jeune femme décline car elle a un exposé à terminer. En revanche, elle accepte de reporter leur sortie à un autre jour mais avec Tom et Maéva. Un coup dur pour le fils de Cécile et Christophe.

À la fin de la journée, Stéphanie ferme sa boutique. Bien qu’elle n’ait eu aucun client de la journée, cette dernière scanne des tablettes et divers appareils téléphoniques avant d’entrer un chiffre d’affaires de 1600 euros dans la caisse.

Le soir venu, Noura montre à sa mère les boucles d’oreilles qu’elle a achetées avec l’argent qu’elle lui a donné. Ce qui enchante Stéphanie. Lorsque sa fille lui demande si elle a passé une bonne journée, Stéphanie lui fait croire qu’elle est fatiguée car elle a eu beaucoup de monde à la boutique. Tandis que Noura lui conseille d’embaucher quelqu’un, Stéphanie prétend qu’elle va y réfléchir. Et pour mettre fin à la conversation, elle propose de commander des sushis.

Leave a comment