Plus belle la vie en avance : Les causes de l’effondrement dans lequel Abdel est mort dévoilées, Barbara accusée du drame ! Le résumé de l’épisode du mercredi 22 mai 2024

Alors que des ossements humains sont découverts sur le chantier de la place du Mistral, Barbara se voit accusée d’être responsable de cette catastrophe. Des événements à découvrir dans l’épisode du Plus belle la vie du mercredi 22 mai.

Dans l’épisode de Plus belle la vie du mercredi 22 mai, déjà disponible en streaming… Ce jour-là, Boher convoque Yolande au commissariat. Il lui reproche d’avoir couvert Lucie (dont l’interprète a changé), qui a séché les cours. À l’heure du déjeuner, l’adolescente est dégoûtée de voir son père à la sortie du collège et refuse de monter dans sa voiture. “Faut vraiment que t’arrêtes de me fliquer parce que je n’en peux plus là“, lui balance-t-elle. Arrivée chez elle, Boher, arrivé plus vite en voiture, lui tombe dessus. “Tu m’as foutu la honte devant tout le collège !“, lui lance sa fille. Si tout laisse à penser que Jean-Paul est confronté aux affres de l’adolescence, il préfère imaginer que Lucie se fait harceler.

Plus belle la vie en avance : Le revirement d’Ariane concernant Killian

Ce matin, Jules s’excuse auprès de Killian. Il n’imaginait que Betty puisse aller aussi loin. Killian aurait aimé être soutenu par son ami. L’apprenti journaliste se défend en expliquant qu’il pensait sa cousine morte. “Non Jules, tu pensais que je l’avais assassinée à coups de couteau. Ce n’est pas pareil. Et qu’en plus j’avais masqué ça avec un suicide !”,rétorque Killian, passablement remonté. Jules est près à tout pour regagner l’amitié de Killian, qui ne veut plus entendre parler de lui.
Il se rend ensuite avec Aya chez les flics où la commissaire leur explique qu’ils peuvent demander des réparations pour leur incarcération. Si Aya veut passer à autre chose, Killian, lui, regrette l’acharnement de la police à leur égard. En sortant, il croise Ariane, qui s’excuse et avoue s’en vouloir énormément. Depuis lundi, elle le voit même “comme un héros“. Elle lui lance : “C’est super courageux ce que vous avez fait. Killian, je vous demande pardon.” Les traces de sang, le double des clés du Mistral… Ariane raconte à Killian, vraisemblablement sensible à ces excuses, comment il s’est fait piéger par sa femme, qui après avoir vu un psychiatre “va être internée dans une chambre fermée”. Elle ne sera en revanche probablement jamais jugée pour ce qu’elle a fait.

A LIRE AUSSI :  Demain nous appartient du 20 juin 2024 en avance : Karim perd le contrôle, la mort de Rayane ?

Plus belle la vie en avance : Des ossements humains découverts dans l’immeuble d’Abdel

Samuel et Boher se rendent sur le chantier de la place du Mistral après la découverte d’ossements humains, révélés grâce aux travaux. En parallèle, Ulysse révèle à Léa les conclusions des experts concernant le drame survenu au Mistral et dans lequel Abdel est mort. Il s’agirait d’un mur porteur fragilisé on ne sait encore comment entre les premiers immeubles à s’être effondrés et qui aurait entraîné l’effondrement des autres. Il se trouve que c’est l’immeuble où vivaient Abdel et Barbara. Pendant leur entretien, Léa est avertie de la découverte d’ossements, ce qui signifie une deuxième victime. Mais les fragments osseux sont dans un tel état qu’ils ne permettent pas d’identifier la victime. Reste l’analyse ADN, qui prendra cependant un peu de temps. Aucune disparition n’ayant été signalée, Samuel pense qu’il pourrait s’agir d’un sans-abri qui squattait la cave numéro 11… celle de Barbara et Abdel !

Plus belle la vie en avance : Barbara, accusée d’être responsable des effondrements de la place du Mistral

Dans l’après-midi, Léa rejoint Blanche et Barbara au Mistral. Elle leur apprend qu’un mur porteur de l’immeuble 7 est à l’origine de la catastrophe de la place du Mistral. Barbara s’en veut de ne pas avoir été là pour aider Abdel à sauver des gens. En larmes, elle quitte ses amies et retrouve Nisma pour se rendre sur la tombe d’Abdel. À ce moment, la cheffe reçoit un torrent d’insultes sur les réseaux sociaux l’accusant d’être responsable des effondrements du Mistral.

Leave a comment