Plus belle la vie en avance : Killian avoue le meurtre de Betty ! Le résumé de l’épisode 93 du mercredi 15 mai 2024

Dans Plus belle la vie, encore plus belle, Thomas et Djawad font part de leur théorie à Boher, Ulysse Kepler fait libérer Aya et Killian Corcel avoue le meurtre de Betty. Jennifer confie un lourd secret à Samuel et tandis que l’expertise donne raison à Blanche, Vanessa contre-attaque.

Dans l’épisode de Plus belle la vie, encore plus belle du mercredi 15 mai 2024 – disponible en streaming -, Boher se rend au Mistral pour demander des explications à Thomas et Djawad sur leur entrée par effraction chez Carine Solano, la mère de Betty. Les deux hommes se défendent avec leur théorie : ils sont persuadés que Betty est vivante après que Killian l’ait aperçue lors de son transfert aux Baumettes et qu’elle serait cachée chez sa mère. Au domicile de Carine Solano, ils ont trouvé du gel et du tulle gras dont la jeune femme, brûlée à la main, aurait pu se servir. Enfin, ils pensent que Carine Solano a attendu avant de porter plainte contre eux parce qu’elle aurait, avant cela, tenté de faire taire les deux hommes.

Plus belle la vie en avance : Killian avoue le meurtre de Betty Solano

Au commissariat, Ulysse Kepler se sert de la photo de l’utilitaire du Mistral prise par le radar la nuit de la disparition de Betty pour demander la mise en liberté de sa cliente Aya Konaté, sous condition. En effet, Aya n’ayant pas son permis de conduire et son badge attestant qu’elle est revenue à la résidence Massalia avant minuit, la juge Viviane Colbert estime que les hypothèses d’Ariane n’ont pas plus de poids que celles de Maître Kepler dans la culpabilité ou l’innocence d’Aya pour homicide ou complicité d’homicide. Au vu de ce nouvel élément, la juge accepte de réétudier son cas malgré la désapprobation d’Ariane. Boher, lui, fait le compte-rendu de sa visite au Mistral à Ariane. Mais avant qu’il ne puisse lui dévoiler l’intégralité de la théorie des frères des accusés, Ariane reçoit un appel des Baumettes : Killian Corcel a des révélations à leur faire. À la fin de l’épisode, tandis qu’Aya est libérée, son petit ami avoue à la police avoir tué Betty Solano.

A LIRE AUSSI :  Plus belle la vie en avance : Ulysse fait éclater une effroyable vérité, résumé et replay du lundi 17 juin 2024 sur TF1

Plus belle la vie en avance : Jennifer confie un lourd secret à Samuel

Perturbée par ses sentiments pour Samuel, Jennifer décide de lui confier un lourd secret. Le policier, qui n’a de cesse de chercher à en savoir plus sur celle qu’il fréquente, apprend qu’elle a perdu toute sa famille dans un accident de voiture alors qu’elle n’était âgée que de huit ans. Jennifer explique à Samuel que son tatouage “Jamais pardonner” fait référence à l’état d’esprit dans lequel elle se trouvait lorsqu’elle l’a fait réaliser. Si elle refusait de pardonner à la vie de lui avoir fait vivre une telle épreuve, elle a désormais décidé de ne pas se laisser aller à la haine. Aussi, elle ajoute qu’elle ne veut plus jamais aborder le sujet.

De retour au commissariat, Samuel demande discrètement de l’aide pour enquêter sur l’accident qui aurait touché la famille de Jennifer, ce qui lui attire les conseils et les critiques de Patrick. Non seulement son collègue lui rappelle l’interdiction d’enquêter sur des proches mais il lui demande également de se mettre à la place de celle qu’il ne considère pas exactement comme sa petite amie. Des conseils que Samuel décide finalement de suivre alors même qu’il reçoit le dossier demandé.

Plus belle la vie en avance : l’expertise donne gain de cause à Blanche et Luna, Vanessa contre-attaque

Bien décidée à contrecarrer les projets de Blanche, Vanessa mandate un expert pour examiner la fresque murale. Cette dernière ressemble en effet aux productions de l’Atelier Guilbert-Martin où Armand Louis, un artiste de l’Art Nouveau, a brièvement travaillé avant de se lancer dans sa propre production. Mais l’expert l’atteste : malgré la signature, la fresque n’est pas d’Armand Louis. Tandis qu’un quiproquo s’installe – Blanche souhaite une contre-expertise et Vanessa est persuadée d’avoir gagné la bataille – l’expert renchérit : l’auteure de la fresque est Salomé Durer, une mosaïste du début du XXème siècle, peu connue du grand public mais pionnière dans son art. La fresque, probablement la seule qu’il reste de Salomé Durer, serait inestimable, d’un point de vue artistique et patrimonial. Dans l’attente, Luna angoisse à l’idée que l’expert n’aille pas dans leur sens.
L’expertise rendue, Blanche se vante un peu trop auprès de Vanessa – ironisant sur le fait qu’ayant financé l’analyse, elle devient en quelque sorte, leur mécène – et provoque la vengeance de la femme d’affaires qui la menace de leur mettre des bâtons dans les roues quant à l’obtention de subventions. Blanche se défend avec les mêmes armes en menaçant Vanessa Kepler de publier le journal intime de sa grand-mère, Rose, dont elle prétend avoir fait une copie.

Leave a comment