Plus belle la vie en avance : ce qui vous attend dans l’épisode 116 du mardi 18 juin 2024 [SPOILERS]

Dans le prochain épisode de “Plus belle la vie, encore plus belle”… La police découvre l’identité du criminel. De son côté, Eric présente son premier cours de self-defense, et une nouvelle recrue rejoint le cabinet médical du Mistral.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Plus belle la vie, encore plus belle diffusé mardi après-midi sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mardi 18 juin dans Plus belle la vie, encore plus belle…

Une bonne nouvelle pour Eric

Au Pavillon des Fleurs, c’est le jour J pour Eric, qui s’apprête à assurer son tout premier cours de self-defense. Une dizaine de femmes est présente, notamment Jennifer. Avant de commencer la séance, Eric raconte la fois où, quand il était policier, une femme a été agressée.

En apercevant le visage des femmes se figer et leur inquiétude augmenter, Luna demande à Eric de passer immédiatement à la pratique. Il propose donc à Jennifer de jouer les cobayes en lui montrant une technique infaillible pour se défendre. Plus motivée que jamais, Jennifer parvient à mettre Eric au sol. Elle est fière d’elle.

À la fin du cours, Eric fait un point avec Blanche. Il lui demande si les retours sont positifs, et elle lui répond que son anecdote sur l’agression a jeté un froid chez les participantes. Elle lui dit : “Il faut faire attention à ne pas raviser leurs traumas, il faut y aller en douceur”.

Toutefois, Blanche informe Eric que son premier cours de self-defense a été une réussite. De ce fait, elle lui propose de donner des cours deux fois par semaine au Pavillon des Fleurs. Bien sûr, l’ancien policier accepte sans hésiter la proposition.

De son côté, Jennifer est de retour au cabinet médical. Alors qu’elle écoute tranquillement de la musique, Samuel arrive par surprise et la fait sursauter. Jennifer se retourne et, sous le coup de la panique, fait une prise à son petit ami.

Jennifer est-elle en sécurité ?

Au cabinet médical du Mistral, Jennifer reçoit la visite d’un homme qui souhaite candidater pour un poste d’infirmier. La secrétaire lui répond que les recherches sont closes. Babeth arrive à son tour et confirme qu’elle a déjà trouvé la perle rare. Avant de partir, l’homme prend soin de laisser son CV.

Plus tard dans la matinée, au Mistral, un homme est victime d’une crise d’épilepsie. L’infirmier se jette au sol pour le secourir, et par chance, Gabriel et Babeth sont également présents. Les trois soignants parviennent à maîtriser la victime.

Gabriel demande à l’infirmier dans quel établissement il exerce, mais ce dernier répond qu’il est actuellement à la recherche d’un poste. Résultat, Gabriel dit à Babeth que cet homme a le profil idéal pour rejoindre le cabinet du Mistral.

Quelques minutes plus tard, on retrouve la “victime” et l’infirmier en train de discuter à l’abri des regards. Contre toute attente, on découvre que ce soi-disant infirmier a payé l’homme pour qu’il fasse semblant d’avoir une crise d’épilepsie. Ce n’est pas tout, il lui rappelle que sa mission n’est pas terminée et lui donne rendez-vous dans deux jours au cabinet médical.

Qui est ce mystérieux individu qui cherche à tout prix à rejoindre le cabinet médical ? Serait-ce la personne qui enquête secrètement sur Jennifer ?

Nouveau rebondissement dans l’enquête

Bien que les freins aient été sabotés, Jean-Paul parvient à maîtriser son véhicule et le stopper à temps. En arrivant au commissariat du Mistral, Jean-Paul et Patrick racontent à Samuel ce qu’ils viennent de vivre. Au même moment, Samuel reçoit un appel de l’hôpital l’informant qu’Anaïs est réveillée et qu’elle peut être interrogée. Jean-Paul s’y rend immédiatement.

En arrivant à l’hôpital, Jean-Paul croise Mr Delpierre, le père de Mickaël et Anaïs. Ce dernier lui présente ses excuses pour s’être mal comporté avec lui. De son côté, Anaïs remercie le policier de lui avoir sauvé la vie.

Jean-Paul lui pose quelques questions sur son agression, mais Anaïs n’a aucun souvenir. Elle se souvient simplement que l’agresseur portait un masque et une capuche. Elle ajoute qu’elle a reçu un SMS d’un numéro inconnu quelques minutes avant son agression.

De retour au commissariat, Jean-Paul constate que le téléphone d’Anaïs est trop abimé pour être déverrouillé. Il est donc impossible de savoir qui lui a envoyé un message.

Mais une bonne nouvelle se présente à lui. Charlotte, de la PTS, l’informe que des empreintes de chaussures ont été retrouvées près du gymnase où a été agressée Anaïs, et elles correspondent à celles examinées près du coffre-fort appartenant à Abdel Fedala. Le voleur et le criminel seraient donc la même personne.

En fin de journée, Samuel, Patrick et Jean-Paul font un point sur l’enquête. Soudain, ils reçoivent une information de taille : la personne qui a envoyé un message à Anaïs est bien l’un des trois suspects.

Alors, est-ce Maître Izar, la juge Colbert ou bien Quentin ? Réponse dans les prochains épisodes de la série Plus belle la vie, encore plus belle.

Leave a comment