Plus belle la vie en avance : ce qui vous attend dans l’épisode 112 du mercredi 12 juin 2024 [SPOILERS]

Dans le prochain épisode de “Plus belle la vie, encore plus belle”… Au commissariat du Mistral, un compte-à-rebours est lancé pour éviter un quatrième drame. Pendant ce temps, Apolline fait chanter Julie de Beauregard et Jules réalise un reportage.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Plus belle la vie, encore plus belle diffusé mercredi après-midi sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mercredi 12 juin dans Plus belle la vie, encore plus belle…

Jules réalise un reportage

Le matin, Jules, étudiant en journalisme, se rend au cabinet médical pour y tourner un reportage. Il commence par interviewer Babeth qui, avant de travailler ici, était infirmière à l’hôpital. Le jeune homme lui demande si son intégration n’a pas été trop compliquée, mais à la grande surprise de Jules, c’est Gabriel qui répond à la place Babeth.

Quelques minutes plus tard, c’est autour de Babeth et de Léa d’être filmées. Jules leur demande de parler de leur relation mère-fille au travail, mais ça amuse beaucoup les deux femmes, qui ont du mal à rester concentrées. Et une fois encore, Riva vole la vedette aux deux interviewées.

Alors que le tournage touche à sa fin, Gabriel demande à Jennifer si elle a été filmée, mais cette dernière répond qu’elle ne veut pas que son visage apparaisse à l’écran. Riva essaye de lui faire changer d’avis : “C’est l’occasion de valoriser votre métier”, mais la secrétaire refuse de revenir sur sa décision. A-t-elle quelque chose à cacher ?

Apolline est mise à la porte

Au cabinet d’avocat, Ulysse Kepler et Apolline travaillent sur le contrat de mariage de Julie de Beauregard. Mais comme à son habitude, Apolline se mêle de ce qui ne la regarde pas et dit à Maître Kepler qu’il ne devrait pas accepter ce dossier.

Surpris, le jeune avocat lui demande pourquoi elle a une dent contre cette cliente, et Apolline lui avoue qu’elle est au courant pour son ex-relation avec Julie. Il demande à sa stagiaire comment elle l’a découvert et elle répond : “J’ai lu les textos dans votre portable, il ne fallait pas le laisser ici”. Ulysse met aussitôt Apolline à la porte.

Plus tard dans la matinée, Nisma retrouve Apolline au Mistral. Elle lui confie ne pas être surprise qu’elle se soit fait virer de son stage. Mais Apolline se cherche des excuses : “Je prends tous les risques pour qu’Ulysse ne se prenne pas un mur et zéro reconnaissance”. Puis, Apolline quitte la table, comme si elle avait une idée derrière la tête.

Apolline attend Julie à la sortie de son travail. La cliente lui demande ce qu’elle fait ici, et Apolline lui répond : “Quitter un homme pour son meilleur ami, ça ne passe pas inaperçu”. Elle s’emporte en lui disant qu’elle n’a pas le droit de manipuler Kepler.

A LIRE AUSSI :  Plus belle la vie (spoiler) : ce fils d’un chanteur célèbre qui rejoint la série de TF1

Intriguée par le comportement d’Apolline, Julie lui demande si elle fait ça par amour, mais cette dernière répond qu’elle veut simplement protéger Ulysse, car “c’est quelqu’un de bien”. Alors, la jeune femme tente le tout pour le tout en faisant chanter la cliente. Elle lui annonce que si elle ne change pas d’avocat, elle informera son fiancé que c’est Ulysse Kepelr qui s’occupe du contrat de mariage. Julie de Beauregard va-t-elle céder au chantage ?

Bientôt une quatrième victime ?

Le matin, Jean-Paul informe son épouse, Léa, que la fille de Mr Delpierre a pris Lucie en photo lorsqu’elle était en train de menacer Mickaël avec un couteau. Alors que Jean-Paul est anéanti, Léa essaye de garder espoir. Comment prouver que Lucie est innocente ?

Pendant ce temps, au commissariat, Patrick et Samuel continuent d’enquêter sur la mystérieuse affaire des pendentifs. Les deux policiers sont maintenant convaincus que les personnes qui se sont suicidées ont, en réalité, été assassinées.

Meïline demande à Patrick et Samuel de mettre les bouchées doubles, car le 4ᵉ pendentif n’a pas encore été découvert, et surtout, un criminel est dans les parages. De plus, la commissaire leur demande de garder cette affaire secrète, car ça pourrait déclencher une panique générale au Mistral.

Pendant ce temps, Léa et Jean-Paul font appel à une avocate très réputée. Cette dernière leur prévient que ce dossier va être compliqué, car il n’y a aucune preuve contre Mickaël, l’ado qui harcèle Lucie. De plus, l’avocate conseille à Jean-Paul et Léa de tenter une réconciliation avec Mr Delpierre.

A LIRE AUSSI :  Plus belle la vie (spoiler) : Riva va-t-il démasquer le secret de Jennifer sur TF1 ?

En soirée, Jean-Paul serre Lucie contre lui. Il informe sa fille qu’une avocate va les aider à gagner le procès : “On va monter un dossier qui va prouver que c’est Mickaël qui te faisait du mal”. Mais pour ce faire, Lucie doit tout raconter à son père. Soudain, elle lui montre l’hématome qu’elle a au bras et dit à Jean-Paul : “Ça, ça peut nous aider ?”.

De leur côté, Patrick et Samuel se démènent pour trouver la pièce manquante du puzzle. Alors qu’ils zooment sur l’image du pendentif, un indice leur saute aux yeux : ce dernier possède des poinçons. En comparant les autres pendentifs, ils comprennent que le criminel a numéroté les bijoux pour se souvenir de l’ordre de ses meurtres.

Sur le pendentif retrouvé dans le coffre de Fedala, il y a quatre points au centre de l’ange. Cela signifie-t-il qu’il va y a voir un quatrième meurtre ?

Les deux policiers font un point rapide : le pendentif a été volé à Barbara le 4 juin, et d’après les témoignages recueillis par la famille des victimes, le collier est envoyé dix jours avant la mort du harceleur. Résultat : “Il nous reste deux jours pour sauver la quatrième victime”…

Leave a comment