Interview – « Celle qu’on adore détester » : Agathe de la Boulaye se confie sur son personnage dans Plus belle la vie

Agathe de La Boulaye, alias Vanessa Kepler dans Plus belle la vie, encore plus belle, se confie le temps d’une rencontre cannoise. Tout sourire, elle partage l’immense joie qu’elle éprouve en jouant dans cette série culte.

En janvier dernier, TF1 relançait le feuilleton Plus belle la vie. Après plus de vingt années passées sur France 3, c’est désormais sur la une, après le journal de 13 heures que les aficionados retrouvent les habitants du Mistral. Changements de décors et arrivée de nouveaux personnages, un vent de renouveau souffle. En plus des incontournables Marci, Nebout et Boher, place désormais à la famille Kepler. AprèsUlysse, joué par Jérémy Charvet, c’est sa mère qui a fait une arrivée remarquée dans la fiction. Et celle-ci est campée par Agathe de la Boulaye, visage incontournable de la fiction française.

J’ai été très très heureuse quand j’ai reçu cette proposition parce que c’est un personnage complexe avec des facettes intéressantes. C’est celle qu’on adore détester au départ et puis qu’on découvre au fur et à mesure des arches, nous a confié Agathe de La Boulaye lors du Festival Cannes Séries. J’aime les personnages qui donnent peu, qui ne sont pas là pour être aimés. Des personnages mystérieux, qu’on arrive pas à cerner.”

L’actrice insiste sur le côté “popote” dans la composition du caractère de Vanessa. “Pourquoi et comment une personne peut-elle être comme ça ? J’adore travailler, manger le texte, me l’approprier, et surtout le comprendre”. La meilleure façon selon elle pour appréhender au mieux son personnage.

Sur Plus belle la vie, une ambiance de tournage idéale

Arriver sur une quotidienne où certains acteurs forment déjà une petite famille n’a pas fait peur à Agathe de la Boulaye, bien au contraire. “C’est collégial comme vous avez pu le voir dans les couloirs avant les interviews. C’est vrai, c’est sincère. Ça se ressent et puis on ne pourrait pas faire semblant. Les gens sont gentils. Et ça, ça a une puissance énorme. Ce n’est pas du tout niant niant le gentil. Le gentil permet d’avoir confiance, la valorisation. le fait de s’inspirer les uns des autres. Et le respect aussi. Ça fait ressortir le meilleur chez les gens et c’est pas mal, je trouve.” Avec Plus belle la vie, la vie d’Agathe de la Boulaye est vraiment plus belle !

Leave a comment