Ici tout commence : “Je me suis décomposée…”, Pola Petrenko raconte le tournage difficile de la scène en haut de la tour

Dans “Ici tout commence”, Charlène a trahi son père et s’en veut énormément… La jeune femme songe même à se suicider ! Pour AlloCiné, son interprète Pola Petrenko revient sur cette intrigue riche en émotion.

Charlène est passée aux aveux dans Ici tout commence : c’est elle qui a incendié le Bleupré pour se venger de son père ! Rongée par la culpabilité et rejetée par Teyssier (Benjamin Baroche), le personnage incarné par Pola Petrenko envisage même de se suicider…

Pour AlloCiné, l’actrice revient sur cette intrigue riche en émotion…

AlloCiné : Après plusieurs mois d’absence, jouer dans “Ici tout commence” vous avait-il manqué ?

Pola Petrenko : Bien sûr. Après avoir tourné et vécu trois ans sur ITC, cela m’a fait très plaisir de revenir. C’était réconfortant car pratiquement rien n’a changé. Revoir les équipes, les gens avec qui tu as vécus pendant des années…

Quelle a été votre réaction en découvrant que Charlène était la responsable de l’incendie du Bleupré ?

J’ai été surprise au départ mais pas si étonnée au final ! C’était un super moyen de réintroduire Charlène. Personne n’aurait pu s’y attendre alors que c’est clairement quelque chose dont elle est capable ! J’ai quand même ressenti un sentiment de culpabilité vis-à-vis de mon personnage mais tout ce qu’il y avait à jouer derrière était magique.

A LIRE AUSSI :  Ici tout commence : Axelle Dodier (Kelly) va-t-elle quitter la série à son tour ?

Comment Charlène en arrive-t-elle au point de vouloir se suicider ?

Charlène est rongée par la culpabilité, la peur. Elle est très fragile car son année – qui devait être merveilleuse – s’est mal passée. Elle s’est sentie abandonnée par son frère, puis par son père, et cela a remis en doute ses convictions sur ses capacités.

Elle qui cherche éternellement la reconnaissance de ce dernier ne voit que de la déception dans ses yeux. Elle se rend compte que sa bêtise était énorme et qu’elle n’a plus aucun moyen de s’en sortir. Tout va mal, la seule chose qui pourrait tout apaiser serait de partir selon elle…

La scène qui se déroule en haut de la tour a-t-elle été difficile à tourner ?

Cette scène a été un grand challenge pour moi. D’une part, émotionnellement, bien que je trouve que les émotions franches soient plus faciles à jouer. Puis physiquement, surtout. J’ai un vertige monstrueux !

Quand on m’a annoncé que j’allais devoir faire une scène en me jetant du haut d’une Tour, je me suis décomposée. C’est génial de devoir se dépasser et jouer des choses nouvelles, mais là, ça allait demander beaucoup de moi. J’étais angoissée.

Mais je n’avais pas le choix et je savais que j’allais y arriver. Les équipes de la série sont hyper compréhensives et pendant que je devais me tenir au bord du précipice, le cascadeur était allongé sur la rambarde à mes pieds et me tenait les chevilles, jusqu’à ce que j’arrive à contenir mon stress et le faire de moi-même !

A LIRE AUSSI :  Teyssier quitte Ici tout commence, Benjamin Baroche s’explique

Le vent était très fort à cette hauteur…. J’avais d’autant plus peur parce que je sentais qu’il me poussait. Mes cheveux m’empêchaient aussi de voir quoique ce soit et s’envolaient furieusement ! Tomber dans les bras de mes parents de fiction à la fin était un réel soulagement.

Après ces événements, les rapports de Charlène avec son père vont-ils changer dans “Ici tout commence” ?

Charlène et son père vont avoir un projet ensemble. Teyssier lui fait confiance et lui donne cette responsabilité tout en l’épaulant et en étant près d’elle. Leur amour père-fille est très fort.

Que pensez-vous de l’évolution de la relation de Charlène et Anaïs ?

Je pense qu’on a eu le droit à toutes sortes de scènes différentes entre elles : les disputes, jusqu’à la bagarre, les confessions, les coups montés, les pleurs et même les rires. C’est une belle évolution qui nous a donné des moments touchants. Cette rivalité est amusante et agréable à jouer.

Allez-vous rester dans la série après cette intrigue ?

Non, je suis déjà repartie vers de nouveaux horizons. C’était juste une réapparition, un an plus tard.

Projetez-vous malgré tout de revenir dans la série dans le futur ?

Il est trop tôt pour pouvoir vous répondre.

A LIRE AUSSI :  Ici tout commence : Maya découvre le terrible secret de Quentin ! Résumé de l’épisode du lundi 17 juin 2024

Si c’est le cas, aimeriez-vous découvrir Charlène en tant que professeure au sein de l’Institut Auguste Armand ? Ou autre ?

Je ne sais pas ce qu’il pourrait se passer si Charlène devenait professeure… Elle serait Teyssier en encore plus terrible ? (rires) Je pense que le meilleur moyen de faire revenir Charlène serait de la mettre à la tête de l’Institut, le rôle de directrice lui siérait à merveille. Malheureusement, je pense que j’aurais du mal à convaincre qui que ce soit !

Etes-vous inquiète pour l’avenir d'”Ici tout commence” après tous ces départs et notamment l’absence prolongée de Benjamin Baroche qui débute bientôt ?

Je pense que la série a encore de beaux jours devant elle. C’est une belle machine qui est en route, je ne me fais pas trop de souci pour elle. J’espère que le public suivra longuement les aventures de l’Institut Auguste Armand et les nombreux rebondissements qui s’y produisent.

Etes-vous toujours en contact avec Fabian Wolfrom qui interprétait Louis, le fiancé de Charlène ?

Nous sommes restés en contact bien sûr. Mais depuis que j’ai quitté la France [Pola Petrenko habite à l’étranger, ndlr], c’est vrai que nos échanges sont devenus moins fréquents. Comme pour tout un chacun, il est dur de vivre loin car on voit moins souvent sa famille et ses amis qui nous manquent…

Leave a comment