« Demain Nous Appartient » en avance du 11 juillet 2024 : William impliqué dans une affaire de meurtre et Bastien rejette Mélody (Résumé complet de l’épisode 1724)

« Demain Nous Appartient » en avance avec le résumé
détaillé et complet de l’épisode 1724 du jeudi 11 juillet 2024 –
Comme chaque jour, newsactual.fr vous dévoile la suite
des intrigues de votre feuilleton préféré. Dans cet épisode inédit
qui sera diffusé jeudi prochain à 19.10 sur TF1, Bastien prend
contact avec Mélody tandis que la police de Sète enquête sur une
nouvelle affaire de meurtre.

DEMAIN NOUS APPARTIENT MELODY REJETTE PAR BASTIEN News Actual
© Capture Newsactual/
TF1


Le
résumé précédent de Demain Nous Appartient du mercredi 10 juillet
2024 de News Actual
 est aussi en ligne.

Retrouvez aussi les spoilers de DNA jusqu’au 26 juillet
2024
. Bonne lecture.

Demain Nous Appartient : Résumé de
l’épisode du 11 juillet 2024

Marianne veut prendre son
indépendance

Chez les Delcourt, Marianne questionne Diego sur son escapade
nocturne de la dernière fois avec Maud Embarrassé, il prétend
devoir partir s’entraîner pour mettre fin à la conversation. Après
le départ de Diego, Marianne explique à Chloé que si elle ne donne
pas un petit coup de pouce au destin, Diego ne fera jamais le
premier pas. Chloé pense que sa mère cherche à caser les autres
pour combler son propre vide intérieur laissé par la mort de son
mari. Agacée, Marianne déplore que sa fille analyse tout ce qu’elle
dit.

Plus tard, à l’hôpital, Soizic qui est de retour de vacances, va
à la rencontre de Marianne pour prendre de ses nouvelles, mais
celle-ci est de mauvaise humeur. Marianne confie à la mère d’Adam
que sa fille l’agace à vouloir analyser tout ce qu’elle fait.
Soizic pense qu’il serait temps que Marianne reprenne son
indépendance. Cette idée fait un bout de chemin dans l’esprit de la
mère de Chloé.

À la mi-journée, Marianne se rend au Spoon et demande à Bart
s’il a des amis qui travaillent dans le secteur de l’immobilier.
Elle souhaite vendre sa maison. Depuis le décès de Renaud, elle ne
se sent pas bien chez elle, et puis, elle trouve la maison trop
grande pour elle. Bart comprend parfaitement ce qu’elle ressent.
Après le décès de Louise, tout lui rappelait sa présence à la
maison. Marianne s’installe ensuite à table et Sébastien la rejoint
pour déjeuner. Ce dernier connait un agent immobilier qui pourrait
l’aider. Marianne compte sur le père de Raphaëlle pour lui donner
son avis quant aux futurs biens immobiliers qu’on va lui
proposer.

Pendant ce temps, Maud se promène sur la plage avec Diego. Elle
est anxieuse parce que les résultats du bac vont tomber dans
quelques heures. Ils croisent Lizzie et Jack à la paillote qui sont
également dans l’attente des résultats. Ils décident de faire
ensemble une partie de beach-volley. Quelques heures plus tard, les
résultats sont tombés. Adam et Amel ont rejoint leurs camarades de
classe pour célébrer le début de leurs nouvelles vies. Maud est
soulagée, elle a eu la mention très bien. Jack, quant à lui, bien
qu’il ait la mention au bac, il a du mal à se réjouir. Lizzie
l’incite à ne pas laisser son embrouille avec Rayane gâcher sa
soirée. 

Bastien rejette
Mélody

Au petit matin, Mélody demande à Georges s’il pense que Bastien
lui laissera un jour une place dans sa vie. Georges lui conseille
de lui laisser un peu de temps. Ensuite, Mélody confie à son
compagnon à quel point les derniers mois ont été éprouvants. Elle
mentionne notamment la leucémie de Bastien. Lorsqu’elle a appris la
nouvelle, elle s’est immédiatement rendue à l’hôpital pour faire le
test, mais malheureusement, ils n’étaient pas compatibles. Ensuite,
Mélody se reproche d’avoir mis en péril sa relation avec Georges.
Ce dernier se montre compréhensif. Il sait qu’elle était prise dans
une situation impossible. 

Bastien, de son côté, se confie à Violette au sujet de Mélody. À
ses yeux, elle n’est que sa génitrice. Violette qui a dû
accepter une inconnue comme étant sa mère lui conseille de lui
laisser une chance. 

Bastien décide de contacter Mélody et lui fixe un rendez-vous au
Skatepark. Mélody explique à son fils qu’elle l’a toujours suivi
d’une certaine manière depuis l’âge de ses cinq ans. Bastien lui
demande donc pourquoi elle a mis tant d’années à venir lui parler.
Mélody se justifie en expliquant qu’elle avait vraiment envie de le
faire, mais qu’elle avait fait une promesse à John. Par ailleurs,
plus le temps passait et plus, il devenait de plus en plus
difficile de le faire. Mélody ajoute qu’elle veut apprendre à le
connaître et être là pour lui. Elle espère qu’un jour, il lui
laissera une place dans sa vie. Bastien réplique qu’à ses yeux,
elle n’est rien d’autre que sa prof de sport. Après le départ de
Bastien, Mélody éclate en sanglots. 

William est-il impliqué
dans une affaire de meurtre ?

Bart appelle Mona pour lui dire qu’il sera en retard, car il a
obtenu un rendez-vous avec l’assurance. Mona fait alors allusion
avec l’entretien qu’il a eu avec Caroline Leblanc quelques
jours plus tôt et l’encourage à ne pas se laisser faire. Bart
essaie de la rassurer en expliquant qu’il a rendez-vous directement
avec le directeur de l’agence. Mais en approchant de l’agence, il
aperçoit la police et les secours devant les bureaux. Aurore vient
à sa rencontre et lui demande s’il connaissait personnellement M.
Drouet, mais ce n’est pas le cas. Au même moment, des pompiers
transportent un corps sans vie. La capitaine Jacob dit à Bart
qu’ils le recontacteront s’ils ont des questions à lui poser. Après
le départ de Bart, Nordine informe Aurore que c’est la femme de
ménage qui a retrouvé le directeur de l’agence, mort. Il a reçu un
coup à la tête. Nordine précise qu’il n’a constaté aucune
trace d’effraction. En revanche, un tiroir du bureau de Drouet a
été forcé et son meurtrier se serait emparé d’une arme de
poing. Aurore demande à Nordine d’effectuer une enquête de
voisinage.

De retour au commissariat, Aurore et Sara font le point sur les
premières avancées de l’enquête. Selon le médecin légiste, Drouet
serait mort vendredi *. Une agrafeuse tachée de sang a été
retrouvée à l’agence et les blessures correspondent. Ce serait
l’arme du crime. Mais qui a eu pu commettre ce meurtre sans
préméditation ? Caroline Leblanc, sa collaboratrice et qui est
introuvable ? Sara, de son côté, s’est renseignée sur elle.
Caroline avait 45 ans. Après une fac de droit, et des petits
boulots dans la région, elle est rentrée en 1998 dans l’agence de
Drouet. Elle n’a pas de casier, mais en revanche, elle a été
internée en psychiatre en 1999. Elle y est restée six mois. Roxane
les interrompt pour les informer que Caroline Leblanc est morte à
l’hôpital vendredi d’un infarctus foudroyant.

Aurore se rend à Saint-Clair interroger William. Ce dernier
raconte à son épouse que Caroline l’avait contacté vendredi
après-midi. Elle avait fait une crise d’angoisse et les
anxiolytiques ne fonctionnaient plus. Il a donc demandé à Caroline
de passer entre deux rendez-vous. Lorsqu’elle est arrivée, elle
était livide et se tenait le cœur. Pendant qu’il l’installait sur
le fauteuil pour l’ausculter, elle s’est effondrée. Il a essayé de
la réanimer, mais en vain. Après le départ d’Aurore, William se
dépêche de supprimer le numéro de téléphone de Caroline de ses
contacts. A-t-il quelque chose à se reprocher ?

Au commissariat, l’enquête avance.  Damien vient de
recevoir le rapport du médecin légiste. Il informe Aurore et Sara
que ce dernier estime la mort de Drouet à 21 heures or Caroline
Leblanc est décédée à 18 heures. Ce n’est donc pas sa
collaboratrice qui l’a tué. Aurore décide de demander une autopsie
de Caroline Leblanc.

Quelques instants plus tard, Roxane informe Sara que Drouet
retirait toujours la même somme plusieurs fois par semaine.
Cependant, ces retraits ne figurent pas dans les documents
comptables de l’agence. Peu de temps après, Sara reçoit un appel de
Bart. Il lui annonce qu’il a contacté le siège social de
l’assurance, car il n’avait pas de nouvelles de l’indemnisation du
Little Spoon. C’est alors qu’il a découvert qu’il n’était pas
assuré chez eux, ni pour le Spoon ni pour le little Spoon. Les
contrats qu’il avait signés avec Drouet sont en réalité des faux.
Sara en conclut que si Drouet a escroqué Bart, il a pu escroquer
d’autres personnes. Elle demande à Roxane de vérifier les dossiers
des clients. Plus tard, Roxane informe son épouse que Drouet avait
arnaqué 1 client sur 3. Il avait créé une société écran du même nom
que sa compagnie d’assurance, sauf que les coordonnées bancaires
remontent à un compte offshore aux Philippines. Sara émet
l’hypothèse que Drouet et Caroline étaient complices, que l’un des
clients de l’agence s’est rendu compte de l’arnaque et qu’il aurait
voulu se venger.

De son côté, Aurore se rend à la morgue de l’hôpital pour faire
transférer le corps de Caroline Leblanc à l’Institut Médico-Légal,
mais celui-ci a disparu.  Quelques minutes plus tard, William
remet à Marianne une autorisation de transport remplie à la main
que quelqu’un aurait sorti d’une banette en salle de consultation.
Le corps de Caroline aurait été envoyé aux Pompes Funèbres. Mais le
papier est illisible. Marianne décide de prévenir Aurore. William
n’en mène pas large.

*les jours mentionnés par les personnages
ne correspondent pas aux jours de diffusion, car la série a été
déprogrammée à plusieurs reprises.

Retrouvez « Demain nous appartient » du lundi au
vendredi à 19.10 sur TF1, mais aussi en streaming et en replay sur
la plateforme TF1+.

Leave a comment